Comment j’ai closé un dragon dans le bois! 🤨

15 avril 2019

COMMENT J’AI CLOSÉ UN DRAGON DANS LE BOIS!

À mon tour de prendre les devants cette semaine pour vous montrer le behind de scenes de mon travail.

On m’demande souvent récemment comment je réussis mes ventes, comment je rédige mes suivis et où je fais mon développement d’affaires. En vérité, j’en ai aucune idée et pour être encore plus honnête, j’ai jamais voulu être au ventes de ma vie en raison du fameux syndrome de l’imposteur qui m’envahissait encore voilà peu. J’ai dû m’arrêter pour trouver réponse car depuis le démarrage d’High5 voilà un peu plus de 2 ans, j’ai pas mal juste suivi mon GPS intérieur mettons. Pour m’aider à prendre conscience de tout ça à ce stade, j’ai pensé vous partager une 1ère capsule qui vous montrera la stratégie que nous avons mise sur pied pour décrocher un 1er contrat avec Serge Beauchemin. La longue rédaction me manquait aussi et le story telling semble bin populaire alors, me voici!

 

ÇA COMMENCE OÙ?

Juin 2018, j’assiste full dernière minute à une conférence de Serge sur l’entreprenariat (merci de l’invitation qui a tout changé Jenny). A la toute fin, je vais le voir non pas pour prendre une photo et la poster sur mon wall, mais bien pour le remercier de m’avoir tant inspirée et lui dire que j’étais clairement, tout comme lui, une solide hyperactive solidement émotive. Enfin, chu normale!

J’ai pitché en 30 secondes en lui disant qu’il allait entendre parler de nous sous peu (même si j’avais aucune idée comment) et à la fin, j’optimise ma différenciation des 126 autres en ligne pour lui parler avec un High5 en quittant au lieu de lui serrer la main. Tsé quand on se demande ça se fait-tu? Bin c’est là que tu l’fais!

Je me suis aussi empressée d’aller le chercher sur Linkedin en me disant qu’il devait recevoir 1000 demandes par jour mais bon, je tente pas mal toujours ma chance dans vie #opportuniste positive. Boom, une porte s’est ouverte. Il m’a acceptée à 3hr du matin le lendemain… j’ose croire qu’il s’est rappelé de mon High5.

PAS L’TEMPS DE NIAISER

J’ai maintenant contact avec Serge, la 1ère étape a marché et ceux qui me connaissent le savent… walk the talk genre maintenant! Je suis clairement une fille de défis mais je dois avouer que celui-là, aucune idée de comment y arriver! On est pas à tivi là, je dois trouver moyen de sortir du lot à nouveau et en plus, probablement par courriel… chances pas pire minces.

Après réflexion, j’avais en tête une stratégie qu’un partenaire m’avait enseignée et que j’avais encore jamais tentée, le pro bono. Si vous ne comprenez pas ce mot là comme moi v’là 2 ans (kessé?), c’est une stratégie qui consiste à cibler le client que tu souhaites en lui montant un portfolio de feu, sans rien demander en retour. Tu fais tes preuves, that’s it. Carl, celle-là je te la dois, tu as été très généreux de ton temps avec moi, merci.

Bref, suite à l’idée de mettre en place cette stratégie, je devais voir avant tout comment High5 pourrait être utile à Serge et principalement, à son projet Alias. Je demande à Sly d’analyser leur logo. Damn, il est parfaitement exécuté… faut aller ailleurs. On va voir leur site web et ça y est… Sly a un éclair de génie avec l’élaboration d’un concept publicitaire et Gabrielle voit parfaitement comment faire de la magie avec son site dans notre approche. GO, on l’fait!

ENCORE DES IDÉES…

Je donne 2 jours de prod intensifs à mon équipe (je sais même pas si mes designers ont dormi) pour monter en sprint un portfolio à un moment où on avait déjà zéro temps de lousse (histoire de notre vie). L’idée était pas assez folle, on pousse encore plus loin… on livre le tout en vidéo!!! C’était du gros n’importe quoi… surtout que j’étais en vacances dans les Adirondacks avec peu de wi-fi, Gabrielle dans le Nord et Sly dans son sous-sol.

Était-ce parfaitement professionnel? Pantoute! Est-ce que nous avons su montrer qu’on est capable de se virer sur un 10 cents en moins d’une semaine après avoir pris contact tout en conservant nos standards de qualité? Solide et ça, c’est dans notre attitude. T’es guerrier ou tu l’es pas!

TADAMMM!!!!

Voilà donc le résultat. Quand j’ai vu le montage final (c’est pas parfait niveau sonore on l’sait), j’étais remplie d’émotions. Ceux qui me connaissent bien savent que je suis souvent émue mais là, je savais à 400% qu’on allait scorer. Notre livrable était solide et mon feeling était palpable.

3 suivis et 4 mois plus tard, j’ai eu un retour. Alias version 2.0 était prêt à démarrer et High5 était nommé au design. Jeudi dernier, on était au grand lancement. J’ai regardé Sly et lui ai dit: “tu réalises”?  

Quand t’as pas de limite dans vie et que tu crois que tout est possible, ben ça arrive ces choses là.

J’espère que vous allez aimer, moi pis les caméras tsé…

On se rejase au prochain stunt,

Val ✌️

 

#audace #différent #intégrité #onlfait #stunt

.