La refonte d’une image de marque, à quel moment doit-on y penser?

13 mai 2019

La refonte d’une image de marque, à quel moment doit-on y penser?

 On ne change pas un logo pour changer un logo mais somme toute, une marque doit vivre et évoluer dans le temps au même titre que l’offre de service et/ou de produits d’une entreprise. Elle doit se peaufiner, suivre les marchés, les tendances, s’adapter aux nouvelles réalités technologiques mais surtout, correspondre aux profil évolutif du consommateur.

 Par exemple, un logo créé dans les années 90 ne répond peut-être plus à la réalité d’aujourd’hui. Il doit maintenant fonctionner et répondre aux spécifications des nouvelles technologies, dont les réseaux sociaux, les applications mobiles, l’impression 3D, les interfaces numériques, etc.

 

Changement aux 10 ans

 En tant qu’experts en image de marque, nous recommandons de faire évoluer une marque aux 10 ans en moyenne. Cela correspond à la durée approximative des tendances de toutes sortes:

  • Décoration intérieure;
  • Immobilier;
  • Mode vestimentaire;
  • Design automobile;
  • Styles musicaux;
  • Interfaces numériques;
  • Et bien sûr: l’image de marque!

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle plusieurs marques changent depuis 1-2 ans. L’objectif est d’être prêt à attaquer la prochaine décennie: 2020-2030. Dans les 2-3 prochaines années, le «switch» sera très ressenti.

 Ces tranches de 10 ans nous permettent d’associer certaines choses à leur époque. Par exemple; les années 70 sont associées aux styles hippies et disco, la musique funky, les afros, le brun et l’orange, les Westfalias, les “drive-through”, et même certaines polices de caractères/logos.

Types de changements

Le changement d’un logo peut être discret lorsque le concept est déjà efficace et qu’il est conservé, ou très évident lorsque l’entreprise doit revoir son positionnement en faisant un 180 degrés.

Tout dépendamment de l’objectif de la refonte, le choix d’être discret ou non. Il existe 3 types de refontes:


1- Repartir à zéro

Cette option est la plus commune de toutes car elle s’applique à plusieurs situations. Elle peut être la bonne direction à prendre lorsqu’il y a;

  • une fusion/acquisition de deux ou plusieurs entreprises;
  • le logo actuel n’est pas/plus efficace ou a été mal conçu;
  • un changement organisationnel s’opère dans l’entreprise

Regardez le Zoo de Granby par exemple, qui vient tout juste de revamper son image avec un logo beaucoup plus simpliste et d’actualité.

2- Changements subtiles

Dans les cas où le concept est encore efficace mais que la perception laisse croire que le logo est «expiré» ou date de la décennie précédente, les gens ne remarquent même pas le changement. Il s’agit de peaufiner ce qui est déjà en place.

À titre d’exemples, on pense ici à Google, Subway ou Familiprix.

3- Conserver le logo mais changer la signature visuelle

Parfois (et dans un monde idéal), le logo est intemporel et peut facilement vivre à travers les années. Dans ces rares occasions, la seule chose à mettre à jour est la signature visuelle; soit l’environnement du logo.

La signature visuelle permet de reconnaître la marque sans avoir recours au logo. Elle peut se retrouver sur les emballages, les publicités, le design intérieur des bureaux de l’entreprise, etc.

Pensez à la signature visuelle de McDonald’s qui a beaucoup évolué dans le temps, notamment sur les emballages et le design intérieur des restaurants.

Pourquoi changer?

Le résultat d’une bonne refonte peut permettre:

  • d’attirer de nouveaux clients et de nouveaux marchés;
  • d’augmenter les ventes;
  • d’augmenter la notoriété et/ou la visibilité;
  • d’actualiser l’image et de la rendre fonctionnelle avec les nouvelles réalitées;
  • de signifier une croissance;
  • de recommencer à zéro avec des bonnes bases.

Des questions sur sur une refonte?

Écrivez-nous pour en savoir plus sur les bonnes pratiques en conception d’image de marque!

Sylvain